Azzura


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Shlag Mortigrif - Marchand

avatar
◈ Missives : 7

◈ Âge du Personnage : 36.
◈ Alignement : Neutre Mauvais / Malfaisant.
◈ Race : Ordhaleron.
◈ Ethnie : Gobelin.
◈ Origine : Neya, Nileborg.
◈ Localisation sur Rëa : Sunaï
◈ Magie : Aucune
◈ Fiche personnage : Shlag

Héros
Shlag Mortigrif

◈ Mer 3 Mai 2017 - 3:08

◈ Prénom :  Shlag.
◈ Nom : Mortigrif.
◈ Sexe : Petit mais incroyablement masculin.
◈ Âge : 36.
◈ Date de naissance : Né le troisième jour de la lune de Friya en l'An 54, durant l'Ère des Rois.
◈ Race : Ordhaleron.
◈ Ethnie : Gobelin.
◈ Origine : Neya, Nileborg.
◈ Alignement : Neutre Mauvais / Malfaisant.
◈ Métier : Vendeur d'objets trouvés.


Magie


Aucune.


Compétences, forces & faiblesses


> Arts de l’ombre
(Métier engagé : Vendeur d'objets trouvés )
- Subterfuge (mensonge) : Expert
= Shlag raconte une histoire ou aventure différente à chaque étranger qu'il rencontre.
- Discrétion (déguisement) : Avancé
= Shalg se fait passer pour un nain extrêmement sale ou un haut messager pour fuir ses poursuivants ou trouver un abris.
- Escalade : Expert
= Compétence liée à sa nature gobelinoïde.
- Escroquerie : Avancé
= L'essentiel de son potentiel réside dans sa capacité à marchander et mentir sur la qualité de ses produits.


> Compétences libres
- Bagarre de rue : Expert
= Shlag a appris à se battre pour sa vie, et tend à être sous estimé de par sa petite taille.
- Maniement d’armes de pugilats (dagues, sarbacane) : Intermédiaire
= Usage défensif.

Shlag étant un gobelinoïde, il a certaines capacités innées comme la possibilité d'escalader avec aisance - s'il n'a évidemment pas vidé une bouteille d'alcool - ou la vision nocturne, qui en revanche n'est efficace que sur environ cinquante pieds.
Il a acquis des compétences qui peuvent s'avérer impressionnantes en ce qui concerne les bagarres de rue, pour la simple et unique raison que nul individu ne s'attend à ce qu'un aussi petit être puisse mettre à terre une personne faisant le double de sa taille. Cela dit, il ne connaît strictement rien en stratégies militaires, et ne sait manier que très peu d'armes, notamment la sarbacane et la dague.
Mais l'essentiel de son potentiel réside dans sa capacité à marchander comme un malpropre : Il est en effet un bon menteur, capable de faire croire au plus naïf de Rëa qu'une simple pierre peut être une relique sacrée, et la vendre à un prix irraisonnable.
Seulement, ses escroqueries ne fonctionnent pas toujours, la faute à son manque de charisme et à son intelligence peu développée, Shlag ne sachant ni lire ni écrire ( difficile donc d'essayer de vendre un livre quand tu ne peux pas savoir le titre ). De plus, bien qu'il sache faire mal avec ses poings, il reste peu résistant et n'a, la plupart du temps, pas d'autre choix que de fuir face à un adversaire armé.


Physique


Le gobelin de Neya est un humanoïde pas plus grand qu'un nain, du haut de son 3'1, et n'a d'ailleurs pas un poids intimidant étant donné qu'il ne pèse qu'un faix. On le décrit comme une petite créature vraiment hideuse, et ce à cause de son teint de peau verdâtre et de son corps mince que l'on pourrait presque juger d'anorexique.
Outre son visage démesuré pouvant être qualifié d'effrayant, on remarque toujours du premier coup d’œil ses pieds ainsi que ses mains, dévoilant des doigts aussi monstrueux que des pattes d'araignées. Il a notamment un visage des moins charmeurs de par ses longues oreilles inquiétantes, ses yeux foncièrement sombres, son nez exagérément crochu ou encore ses dents jaunes et déchiquetées débordant de ses lèvres.
Cela étant, il devient bien moins appréciable de le regarder dès lors qu'il se met à sourire : Les extrémités de sa bouche atteignent quasiment ses lobes d'oreilles, et laissent à penser que l'on regarde un être farceur, fou et malveillant. Dû à son âge mur, ses cernes demeurent plus imposantes, et quelques rides se profilent sur ses joues. Ses cheveux courts ainsi que son bouc sont aussi noirs que ses pupilles.


Caractère


Shlag n'est pas un gobelin facile à vivre ( comme n'importe quel gobelin, d'ailleurs ). Il s'agit là d'un personnage particulièrement égoïste, qui n'agira que pour ses propres intérêts et s'il en a envie. Bien qu'il cherche les problèmes en essayant de vendre de la camelote, il ne désire pas spécialement rentrer en conflit avec qui-que ce soit. Mais son comportement arrogant poussera parfois son interlocuteur à hausser le ton, ce à quoi le gobelin répondra en se mettant à l'insulter voire le frapper à cause de son impulsivité développée durant son enfance.
Cependant, il est vivement conseillé d'éviter de s'allier avec lui, car sa lâcheté le poussera à fuir les combats dans lesquels l'ennemi lui semble plus puissant que lui, ou encore à abandonner voire même dénoncer le groupe quand la situation le stresse ou est propice à lui donner de l'argent sans effort.
Pour ne pas arranger la situation, le petit gobelin de Neya est un accroc de la bière, se noyant dans l'alcool pour oublier son existence si moquée et haïe, et pour ne plus penser à sa survie. Et s'il parvient à se détendre lorsqu'il est ivre, il lui arrive fréquemment d'avoir l'alcool mauvais, aggravant son cas et amoindrissant ses chances de finir vieux.


Inventaire


Vêtements & Accessoires :
- Deux boucles d'oreilles à son oreille droite.
- Chemise avec capuche, le tout en tissu.
- Des braies.
- Des bottes en peau de cerf.

Armes :
- Une petite dague mal aiguisée.

Autre :
- Un sac contenant ses babioles :
- Deux cailloux.
- Un bouquin dont il ignore le titre.
- Une flèche.
- Un cheveu blond.
- Un peigne.
- Une bouteille de vin rouge vide.



Histoire


Shlagy est né dans le village tribal nommé Nileborg, situé au sein de la forêt au Nord de l'île de Neya, juste avant la chaîne de montagne demeurant à l'ouest de Xyria. L'endroit appartenait à une petite communauté de gobelins, ne dépassant pas la vingtaine de petites créatures vertes. Habituellement, les gobelins sont des créatures semblables à de la chair à canon, obéissant à leurs maîtres aveuglément et partant à la guerre le sourire aux lèvres. Mais Nileborg était essentiellement composé d'égoïstes isolationnistes, ne souhaitant agir que pour le bien de leur comité. Cela étant, ils s'assuraient toujours de pouvoir payer les taxes de l'Empire, même s'il leur était parfois difficile de respecter la collecte. Les bougres étaient parfois prêts à céder leurs gosses pour être tranquilles.
Notre gobelin était le fils du chasseur borgne et de la piètre couturière du village : Khrut & Möl Mortigrif. Ses parents s'occupaient de lui comme ils le pouvaient, à savoir lui donner de la viande et lui confectionner des vêtements de mauvaise qualité.
Hélas, il était fréquent que le village manque de nourriture, surtout de viande, à cause des compétences plus que douteuses de Khrut en matière de chasse. Malheureusement pour le groupe, personne d'autre n'était plus doué en ce domaine, d'autant qu'aucun d'entre eux ne daignait s'intéresser à un apprentissage. Les gobelins étant cannibales, ils organisaient des combats à mort en un contre un lorsque les rations étaient vides. Le perdant était désigné pour être dévoré par les Nileborgeois. Comme il était préférable de se nourrir de chair fraîche et ferme, les jeunes approchant de l'âge adulte étaient les premiers sélectionnés. Shlag dû alors participer à plusieurs combats durant son adolescence afin de rester en vie. À cause de la violence et du stress accumulé, il développa une impulsivité, devenant sauvage dès que l'un des siens s'approchait de lui.
Ne supportant plus la situation, il décida de s'éloigner de son village sans même dire adieu à ses parents, qui sont probablement décédés aujourd'hui, et ce sans avoir eu une chance de revoir leur fils. Pendant son voyage, il mangeait principalement des plantes ou ses vêtements, quand il n'avait pas la chance de trouver un cadavre de lapin sur la route. Sans savoir où il allait, il finit par atteindre la côte Nord-Est de Neya, après plusieurs semaines de marche.

Son objectif était clair : Rejoindre Kaerdum, sans même savoir ce que le continent pouvait lui réserver, les gobelins de Nileborg étant totalement incultes et désintéressés des civilisations peuplant Rëa. Il alla sur la plage où se trouvait un petit groupe d'Ordha préparant une barque. Si toutefois, le premier contact était tendu par crainte que le petit gobelin soit un espion à la solde de Rheff, ils déposèrent Shlag sur le continent avant de repartir en mer pour on ne sait quelle destination.
Très rapidement, il découvrit une nouvelle espèce humanoïde bien plus grande que lui, et à quel point les humains pouvaient lui apporter des ennuis. Il devint très vite détesté, méprisé, voire même moqué. Le plus surprenant étant que malgré son sale caractère - que l'on peut qualifier d'arrogant et violent - il parvint à survivre sur ces nouvelles terres soit par fuite, soit sauvé par de bons samaritains.
S'il tenait à garder les yeux ouverts, il n'avait plus grand nombre de choix.
Il lui était impératif d'obtenir des revenus afin de subvenir à ses besoins, et de trouver un moyen de repartir vers un horizon plus pacifiste à son égard. Hélas,
Shlag n'était pas très intéressant sur le plan professionnel, ayant peu de compétences et n'étant pas attrayant physiquement. Il lui était alors compliqué d'obtenir un travail à durée indéterminée, et de rester dans une cité plus d'une semaine.
Un jour, probablement de désespoir, Shlag s'installa dans une rue d'une ville dont il n'a pas retenu le nom pour faire la manche. Cela n'était évidemment pas un franc succès, mais une petite fille, probablement curieuse, s'était installée à côté du gobelin pour converser. Shlag lui fit croire, en plaisantant, qu'il avait mangé tous les membres de son village. Mais le ton était si convainquant qu'elle prit la fuite en pleurant. C'est alors qu'il fut recherché, l'obligeant à vagabonder de villes en villes plus souvent et en se camouflant le visage le plus possible. Il essayait parfois de se faire passer pour un nain extrêmement sale, un subterfuge qui marchait à quelques occasions.

Il s'essaya alors à l'art du mensonge. Chaque fois qu'un étranger venait le déranger, il lui racontait un fait ou une aventure inventée de toute pièce. Lorsqu'il avait besoin d'un toit pour dormir ou se cacher des forces de l'ordre, il pouvait se faire passer pour un haut messager déguisé afin de ne pas se faire repérer durant son opération.
Évidemment, il y a eu des ratés, l'obligeant parfois à fuir et à ne plus revenir du tout en ville. Surprenamment, des types venaient le sauver sans rien demander en retour, par simple bonté d'âme. Il arrivait parfois que d'autres Ordhaleron, accoutrés de façon à cacher efficacement leurs difformités, lui proposent un travail parfois considéré comme criminel. Mais le gobelin n'hésitait pas une seule seconde à les balancer lorsqu'il s'agissait d'une opération illégale pour obtenir de l'argent facile. C'est d'ailleurs avec cet argent qu'il découvrit les tavernes, et qu'il prit plaisir à s'enfiler les bières. Plus tard, il en profita pour s'offrir quelques vêtements propres, une petite dague pour se défendre et un sac pour ses affaires.
Mais Shlag savait que la dénonciation ne lui apporterait pas toujours les bénéfices dont il avait besoin. Après une intense réflexion de plusieurs jours, il pensa escroquer les gens en leur vendant des objets sans la moindre valeur à des prix hallucinant, et ce grâce au mensonge. Le gobelin tombant sur de nombreux naïfs,
les affaires ont pas trop mal marché. C'est ainsi qu'il devint le Gobelin Escroc.

Mais ses délits ne pouvaient pas durer éternellement. Très vite, sa mise à prix devint plus importante, et se retrouva pourchassé par tous les mercenaires et chasseurs de prime de la région. Ses chances de survie s'amoindrissaient petit à petit, jusqu'aux attaques de la Légion de Rheff en 84.
Alors que les forces Ordha abattaient hommes et femmes, Shlag en profita pour se montrer aux soldats. Si ces derniers avaient l'intention de le tuer comme les autres, ils finirent par le croire lorsque le gobelin prétendait être un magicien puissant qui pouvait exploser en cas d'hémorragie. Jugé trop petit pour participer à la guerre, ils jugèrent bon de l'emmener avec eux jusqu'en Sunaï, avant de repartir sur les terres de Neya.
Depuis ce jour, Shlagy vit au jour le jour, en tentant d'escroquer les Ordhalerons pacifistes. Si ses actions ont très souvent gêné Raggef, il ne lui accorde que quelques semaines de prison une fois pris en flagrant délit. Il ne s'agit pas là de compassion pour le petit gobelin : Il lui arrive parfois de retrouver ( involontairement ) de véritables objets de valeur. Les autorités ferment alors les yeux sur ses activités lorsqu'il est en possession de reliques, d'artéfacts ou de matériaux intéressants, qu'il leur livre évidemment à bas prix.


Ambitions & Desseins


Shlag a deux ambitions dans sa triste existence : Survivre en arnaquant les naïfs, et s'enfiler le maximum de bières possible.



Divers


Reconnaissez-vous être âgé d'au moins 18 ans ? : Oui.
Moultipass : Validé par pépé

- Mon niveau de JdR est encore jeune, et la majorité de mon expérience est tirée des aventures sur table. Je ne suis pas un expert écrivain, mais j'espère que ça fera l'affaire et que je m'améliorerai par la suite.
- J'avais pensé à Shlag Mortibrin, mais ça me semblait limite comme nom.


avatar
◈ Missives : 2163

◈ Âge du Personnage : 82 ans
◈ Alignement : Loyal Bon
◈ Race : Valduris
◈ Ethnie : Sharda du Nord
◈ Origine : Al'Akhab - Siltamyr
◈ Magie : Aucune
◈ Fiche personnage : Calim

Conteur
Calim Al'Azran

◈ Mar 23 Mai 2017 - 20:51

Et bah écoute, bienvenue du coup !!! Very Happy

Te voici enfin validé et prompt à débuter tes aventures avec nous !
N'hésite donc pas à créer ton journal de bord, partie Parchemin des Héros puis à faire une demande de RP dans l'antichambre (ou à voir si y'a pas des gens intéressés à tout hasard ! Sache que t'es pas obligé de rp dans le présent, tu peux aussi dans le passé avant la magie, toussa toussa ! On te conseille néanmoins d'éviter l'année 84 en Kaerdum lol xD...)

Encore bienvenue ici et félicitations !