Azzura

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ellébore Ulraenthor - Minéralogiste, Alchimiste, Ingénieure

Invité
Invité

◈ Dim 7 Déc 2014 - 21:47

◈ Prénom :  Ellébore Nornardriel
◈ Nom : de la Haute Maison Ulraenthor dont le blason est frappé d'une hellébore blanche.
◈ Sexe : Féminin
◈ Âge : 295 ans
◈ Date de naissance : Le septième jour de Margrh de l'an - 206 (Ère de la Paix)
◈ Race : Eleär
◈ Ethnie : Eleär de l'Aube
◈ Origine : Satvar - Yra
◈ Alignement : Chaotique neutre
◈ Métier : Ellébore bénéficie d'un large panel qui lui permet de se diversifier dans ses activités. Toutefois, elle se distingue en tant que minéralogiste et alchimiste, mais c'est également une ingénieure et une exploratrice dont l'intérêt est liée au domaine de la roche et des minéraux.


Magie


Aucune


Compétences, forces & faiblesses


Artisanat :
Création d'objets [intermédiaire]
Alchimie [maître]

Connaissance :
Géographie [expert]
Histoire [intermédiaire]
Ingénierie [expert]
Exploration souterraine [maître]
Géologie [maître]
Minéralogie [maître]
Nature [expert]
Noblesses et royautés [intermédiaire]

Art des combattants :
Combat armé - dague [intermédiaire]
Stratégies de combat [intermédiaire]

Art des chasseurs :
Pistage [intermédiaire]
Survie [expert]

Art des politiciens :
Diplomatie [intermédiaire]

Arts des sages :
Guérison [intermédiaire]
Confection de médications et potions [intermédiaire]
Connaissance de la flore et de la faune [intermédiaire]

Langues :
Kaerd [expert]
Alsvard [intermédiaire]
Lorhien [expert]
Langue des nains [expert]
Nymeriin [langue maternelle]

Forces :
- Son profil ambivalent
- Ses origines distinguées
- Sa capacité à s'adapter

Faiblesses :
- Son physique extravagant qui ne passe pas inaperçu
- Sa force physique
- Vulnérable seule


Physique


Taille : Un mètre soixante-dix / environ cinq pieds
Corpulence : Mince
Cheveux : Verts avec des reflets dorés
Yeux : Bleus

"Elle était semblable à un esprit de la forêt à la fois rassurante et sauvage, mais aussi singulière et fascinante. Je me revois encore devant elle, tentant de sonder tout son être à travers des fragments de son physique...

Son visage était d'une douceur éthérée qu'elle me parut insaisissable. Une surface polie et interdite où des éclaboussures bleuâtres entachaient la pureté de son teint. Des traits dessinés avec parcimonie marquaient un ovale délicat où s'articulait des lèvres d'une rose rappelant la douceur et délicatesse d'un pétale.

La froideur qu'inspirait ses prunelles m'insuffla un frisson incontrôlable. Ils m'étaient d'un bleu éternel, quasi spectral. Je pouvais distinguer les années passées miroiter au plus profond de ses iris, mais sans toutefois déceler le poids enduré de ces dernières. Insondables tels qu'ils étaient, je me heurtais de plein fouet à l'inconnue sous son regard inébranlable.

Elle avait de longs cheveux d'une couleur singulière, un émeraude pâle où des éclats d'or se disséminaient à l'apparition du soleil. Ils étaient fins comme les fils de soie d'une araignée et ondulant comme les courbes d'un ruisseau. Libérés de toutes attaches, ils dévoilaient légèrement des oreilles pointues dont les lobes étaient ornés d'une perle de verre.

Son corps mince était taillé dans une gemme de pierre de lune. Avec son teint translucide et irisé, elle rayonnait dans la pénombre apportant un peu de chaleur à mon coeur..."



Récit de Wenrar Lanwolfgar, soldat.

NB : La couleur de ses cheveux est due à une coloration.


Caractère


"Ellébore est de nature dure contrairement à ceux de son peuple et la voie qu'elle a choisi l'est tout autant. Tout aussi érudit que l'était sa mère et minutieuse que l'était son père, elle a su tirer profit de ces qualités pour se forger à ses débuts. Avec le temps, la curiosité l'emporta et l'amena à quitter sa terre d'origine. Du moins, est-ce ainsi qu'elle me conta ses débuts. Influencée par les individus qui croisèrent sa route, elle apprit à être plus dure avec soi-même et les autres, sans toutefois tomber dans l'excès. Notamment avec les valduris dont elle éprouve de la rancœur envers eux. Bien qu'elle fut partiellement témoin de leur crime, elle tâche de se montrer aimable, mais reste difficilement en contact avec ses derniers. Toutefois, elle sait mettre ses différends de coté lorsque la situation le demande.

Ses maintes escapades plus ou moins réussies lui ont permis de s'adapter dans la moindre circonstance. Ellébore est consciente qu'à chaque occasion elle remet sa vie en jeu et celle des autres. Bien qu'au premier contact elle se montrât distante voire indifférente, après des mois passés en sa compagnie, elle s'attache et accorde plus d'importance aux autres qu'à elle. Avec plus de trois siècles d'existence, l'eleär ne semble pas avoir froid aux yeux. Elle qui semble délicate et diplomate, elle est capable de braver les tempêtes pour atteindre son but. Toutefois, elle n'est pas aussi imprudente qu'on pourrait le croire. C'est une femme vive et réfléchie qui élabore un plan de route  et ses multiples possibilités avant de se lancer dans l'aventure. Je l'ai assez côtoyé pour dire combien elle ne laisse rien au hasard, surtout lorsqu'il s'agit de conception. Même quand le destin s'en mêle et chamboule tout, elle a de la réserve..."



Témoignage de Skaldor Hrímrinmamê, compagnon de route.


Inventaire


- Étoffe de fourrure argentée doublée de soie bleue sur les épaules.
- Veste longue en cuir et de couleur brune, avec des attaches en fer le long de l'ouverture   agrémentées d'arabesques elfiques.
- Chemise en lin d'excellente facture.
- Pantalon en cuir gras et de couleur brune.
- Ceinture noire avec fourneau pour une dague et petites grenades en matière souple. Quelques parchemins et un fuseau sont coincés en-dessous.
- Dague d'ouvrage nain, l'une des meilleurs ouvrage qu'elle eut l’occasion de voir, au design épuré.
- Collier fait d'écorces pareils à la roche avec une pierre d'origine inconnue d'un bleu étincelant.
- Boucles d'oreilles d'ouvrage elfique avec perle de verre transparente.
- Sac souple avec sacoches d'herbes, fioles, boîtes, plumes, parchemins, instrument de mesures et lunette...


Histoire



D'origine d'Aiseth de Seregon, il fut un temps la lignée Ulraenthor se distinguait par sa sagesse et sa générosité. Pourtant, la maison à la fleur blanche aux cinq pétales, ploie à ce jour sous les frasques du destin. Son précieux héritage fut lapidé au fil des siècles. Si les eleärs de cette dernière ont longuement appuyé les rois et reines qui se succédèrent et ont mêlé leur sang aux leurs, ils ne demeurent plus que des fragments d'un âge d'or éreintés par la corruption des hommes. Impuissants, ils se succédèrent jusqu'à leur dernier souffle, priant leur descendance de tenir tête aux méandres de l'existence... Dol'rienhir Ulraenthor se meurt. Dans l'ombre d'Yra, le vénérable conseiller attend le retour de sa fille, perdue dans l'inexorable monde qu'est Rëa et dont le destin de famille sera bientôt entre ses mains...

Ellébore est la dernière enfant de la Haute Maison Ulraenthor. Fille de Dol'rienhir et de Nornardriel, son enfance ne fut guère différente de ceux de son rang. Elle était prédestinée à suivre les pas de ses aïeux, une existence vouée à l'érudition et à la diplomatie. Chose qu'elle menât à bien à l'aube de son existence. Toutefois, son amitié avec Skaldor Hrímrinmamê, un nain, remit en cause ses désirs. Elle partit en compagnie de ce dernier et de Morgund son père, maître forgeron. Les terres de Lorh leur offrirent dans un premier temps la paix qu'ils eurent besoin. Ils s'installèrent aux abords des montagnes et en retrait des tensions entre valduris. Ils furent rapidement rejoints par Danarion Arthaelthal, à la fois garde et prétendant de la jeune eleär. Influencée par ses compagnons, Ellébore s'intéressa aux roches et minéraux.

Les majestueux reliefs qui façonnaient ces terres avaient beaucoup à leur livrer. Bien qu'ils n'eusse pas été les premiers à y prêter attention, une expédition, la première d'une longue liste, fut organisée afin de localiser de précieuses ressources. Cette dernière arriva aux oreilles des villageois qui envoyèrent une des leurs pour prendre ce qui leur revenaient de droit, Careka Delnarg. S'ils se montrèrent méfiant envers elle à ses débuts, il se révéla qu'elle était d'agréable compagnie. Ensemble, ils obtinrent plus ou moins les résultats escomptés au fil des années. Le terrain permit à Ellébore d'étancher sa soif de connaissances, à Morgund et Skaldor d'avoir de la matière pour développer leur art et à Careka de repérer et d'exploiter des filons pour les siens. Quant à Danarion, il resta dans l'ombre. Toutefois en prévision des animaux agressifs et des bandits qui sillonnaient la région, le soldat apprit à cette dernière à prendre en main une dague afin de se défendre. Cet apprentissage qui peut se montrer laborieux pour sa nature, se révéla précieux pour elle.

Alors que les eleärs et les nains étaient moins enclins à plier sous le poids du temps que l'étaient les valduris, Careka Delnarg disparut de ce monde pour laisser place à sa progéniture, Brakthe et Swithra Thokderar. Ellébore initia l’aînée à ses travaux. Cette dernière devint son apprentie. Quant au cadet, il montra de l'intérêt pour l'alchimie, domaine dans lequel Skaldor s'étant investi personnellement, s'empressa de lui enseigner. Cependant après des années à essorer le sud de Lorh, ils partirent en direction du nord jusqu'aux abords d'Alsvard. Là où les montagnes et les volcans sont les maîtres incontestables d'un royaume blanc, ils trouvèrent refuge en leur sein dans une caverne creusée à même la roche. Se dérobant de la vue des Alsdern, ils envoyèrent les Thokderar auprès des villages parsemant la frontière afin d'entrer en contact avec eux et de nouer des liens amicaux. Au fur et à mesure de ses échanges, Swithra tomba sous le charme d'un chasseur local et l'épousa. Bien qu'elle restât en contact avec eux, la femme finit par suivre son mari pour fonder une famille, les quittant ainsi définitivement. Pour ce qui en est de Brakthe, l'homme resta avec eux jusqu'à ce qu'il fut incapable de les suivre et rejoint cette dernière.

Fascinée par le feu solide qui modelait de part et d'autre le relief, Ellébore se plongea dans de nouvelles expéditions plus risquées qu'autrefois pendant un temps, en compagnie de Skaldor et Danarion, afin d'étudier les phénomènes qu'il engendrait. Si la terre sortait de son sommeil à de rares occasions, les valduris, eux se mirent à gronder peu à peu. Bien que demeurant perchés et à l'écart des conflits, ils furent témoins de certains affronts. Néanmoins, la jeune eleär descendait lorsqu'elle le pouvait en compagnie de Skaldor, pour prêter assistance aux populations touchées. Cela dura jusqu'à ce que Danarion la convainquit de rentrer à Yra. Seulement, ils ne purent retourner à l'île de suite. Les terribles éruptions furent un frein à leur voyage. Ils se retranchèrent quelque temps à Othramil. Morgund Hrímrinmamê mourut alors que le royaume de Lorh se relevait. Sa disparition fut difficile à surmonter après plus d'un siècle en sa compagnie. Ils quittèrent Lorh pour Yra. Ils mirent des mois avant de parvenir à Ceriä.

Ellébore retrouva une certaine sérénité après un tel périple. Elle avait fait le deuil de sa mère. Elle usa de son expérience à Lorh et Alsvard pour le mettre au profit de la diplomatie et travailla de pair avec son père. Quelques années s'écoulèrent avant que Skaldor disparaisse. Ellébore et Danarion quittèrent précipitamment l'île pour Lorh, mais ne purent retrouver leur ami. Arrivés à Othramil, un homme se présenta à eux comme étant Wenrar Lanwolfgar, petit-fils de Swithra Thokderar. Il se révéla être lié à une étrange organisation dont les desseins obscurs mirent en garde les deux eleärs. Cependant, ce dernier prétendait savoir où se trouver Skaldor. Ellébore accepta à contre-coeur son aide malgré les liens qui les lièrent. Comme convenu, ce dernier leur permit de retrouver leur ami, mais à quel prix... Il était grièvement blessé à sa découverte, pourrissant dans une misérable cabane où de maigres visages se relayaient près de lui sans conviction. L'eleär resta longtemps à son chevet pour le sauver d'une mort presque certaine. De cette période, il n'en ressortit pas indemne et perdit la vue, ainsi que l'usage d'un bras. Ellébore voulut qu'il revienne à Yra, mais il refusa... Elle ne partit pas de suite malgré sa réponse. S'il y avait une chose qui tenait à coeur cette dernière, c'était sans aucun doute sa profonde amitié avec ce dernier. Danarion ne resta pas auprès d'eux, il retourna à Yra et attendit son retour.   

Ellébore et Skaldor vécurent ensemble quelques années avant que celui-ci ne meure lors d'un conflit armé. Il ne révéla que tardivement son souhait de revoir les terres de Lorh entre les mains des nains. Sa mort ne la poussa pas a retourner à sa terre natale contrairement à ce qu'on pourrait le croire. Résolue de réaliser le souhait de ce dernier, elle entra en contact avec les opposants qui avaient côtoyé Skaldor pour leur porter assistance. Elle rompit toutes liaisons avec Yra pour mener à bien sa quête et ne refit qu'apparition à la nomination de Dwilan Boradur à la tête de Lorh. Après avoir honoré le souhait de son ami, Ellébore s'installa avec le peuple nain et vécut avec eux jusqu'au jour où elle disparut mystérieusement...


Ambitions & Desseins


Ellébore n'est pas seulement une alchimiste, elle étudie également la géologie et les minéraux. Elle souhaite aller d'un continent à un autre afin d'étoffer au fur et à mesure ses recherches. L'enjeu est de taille et elle se doit d'être minutieuse afin que rien ne lui échappe. Par ailleurs, elle s'intéresse à la composition des roches dans le but d'obtenir les meilleurs alliages et travaille en coopération avec de multiples chercheurs, artisans, forgerons et autres  toutes races confondues. Elle n'a pas vraiment de but ultime et loue ses services à ceux qui peuvent l'aider à atteindre ses multiples objectifs...



Divers


Reconnaissez-vous être âgé de 18 ans ? : Oui malheureusement. é_è Je veux plus grandir bouhouhou.
Si vous prenez un personnage important et que vous disparaissez, nous autorisez-vous à nous inspirer de votre personnage pour créer un nouveau prédéfini ? : Ce n'est pas un personnage important.
Moultipass : MDP validé par pépé


avatar
◈ Missives : 2136

◈ Âge du Personnage : 82 ans
◈ Alignement : Loyal Bon
◈ Race : Valduris
◈ Ethnie : Sharda du Nord
◈ Origine : Al'Akhab - Siltamyr
◈ Magie : Aucune
◈ Fiche personnage : Calim

Conteur
Calim Al'Azran

◈ Ven 19 Déc 2014 - 11:43

C'est avec un immense plaisir que nous t'accueillons dans nos rangs, belle Éllébore.

Nous te félicitons pour ta fiche et ton histoire proche de nos amis les Nains.

Bienvenue parmi nous dans cette fabuleuse aventure qu'est Azzura !


N'oublie pas de préparer ton journal de bord, et de le mettre à jour régulièrement lorsque tu débuteras tes péripéties !