Azzura


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Azzura

avatar
◈ Missives : 2167

◈ Âge du Personnage : 82 ans
◈ Alignement : Loyal Bon
◈ Race : Valduris
◈ Ethnie : Sharda du Nord
◈ Origine : Al'Akhab - Siltamyr
◈ Magie : Aucune
◈ Fiche personnage : Calim

Conteur
Calim Al'Azran

◈ Mer 23 Mar 2016 - 14:11


Azzura



Faren Hiratielil - Libre


◈ Prénom :  Faren
◈ Nom : Hiratielil
◈ Sexe : Homme
◈ Âge : 300 ans
◈ Date de naissance : Bien avant l'ère des Ténèbres, il y a plus de 5000 ans.
◈ Race : Eressäe
◈ Ethnie : Clair de Lune
◈ Origine : Eressä
◈ Alignement :  Loyal Neutre
◈ Métier :  Haut Conseiller d’Azzura – Garde des Sceaux (Juge suprême)


Magie


Magie Céleste : Clairvoyant aux intentions d’autrui.
La voix est comme un flux, les mots comme les galets sur le rivage d’une conversation. Les mensonges, quant à eux, sont les ressacs qui viennent troubler la surface lisse du flot des paroles. Une vibration dans la trame magique, un tiraillement au creux de l’oreille, voilà les indices qui permettent à Faren de savoir lorsque son interlocuteur essaie de jouer la carte de l’hypocrisie. Quel dommage que sa magie ne fonctionne qu’à la caresse de la Lune !


Physique


Avatar obligatoire.


Caractère


Faren est un homme que l’on peut considérer de pince sans rire. Rares sont ceux qui l’auraient vu se dérider et plus rares encore ceux qui osent s’en vanter de peur des représailles. L’Eressäe est un homme de principe, à la loyauté indéfectible pour Azzura et dont la magie en fait un redoutable Juge (et joueur de xiangqi). D’un tempérament calme, jamais un mot n’en dépassa un autre et aucune émotion ne vint obscurcir son jugement, faisant de lui un homme solitaire préférant cultiver son érudition au gaspillage de son précieux temps libre sur des activités moins collégiales.
De plus, sa rigueur au sein de la fonction de Garde des Sceaux transforma un caractère déjà dur en un esprit obtus et borné, voire même virulent dès qu’un manquement aux Lois est révélé. Sans faillir, les sentences tombent alors aveuglement tel le glaive de la Justice. Cette ferveur à agir en toute neutralité, sans considération pour les répercussions aura plus d’une fois exaspéré l’Archimage Numengar et positionné le Grand Mire Hirel dans des situations délicates, créant une forte rivalité entre les deux hommes de savoir.
(Base obligatoire à développer et personnaliser.)


Histoire


- Faren sera né en Azzura, d’une Haute Maison recomposée en ce royaume cosmopolite plein de promesses. Enfant unique, sa magie se révéla dès son plus jeune âge, le prédisposant –aux yeux de ses parents- à de hautes fonctions dans l’entourage royal.
- Son éducation fut riche et variée aux premières années d’apprentissage, offrant au jeune héritier le choix de ses préférences. Ces dernières se précisèrent et s’orientèrent progressivement vers le Droit, faisant la fierté de la famille et la satisfaction du principal intéressé.
- Faren effectua son service militaire, autant par patriotisme que par ambition. Il profita de ses années d’armes pour forger des amitiés et des alliances qui lui seraient par la suite très utiles pour gravir les échelons sociaux de la Cours Azzuréenne.
- Sortant de ses classes avec les honneurs, fort d’une rigueur morale infaillible, l’Eressäe effectua un long travail de patience tout au long de sa carrière juridique, parvenant au sommet à l’instant même où il lui fut légué le grand sceau d’Azzura.
- Loin d’en finir avec ses ambitions, Faren continua de traquer et de juger tout crimes et fraudes tant au sein du royaume qu’au cœur même du palais. De sa vigilance infaillible, le juge se trouva plus d’une fois en conflit avec les autres membres du Conseil comme nombre de relations nobiliaires du territoire. De ce fait, ses alliés comme ses ennemis sont innombrables.


Divers


Excellent niveau RP exigé.

Lecture obligatoire de l'Histoire d'Azzura, du Royaume d'Azzura dans la partie du Continent d'Ordanie ainsi que la fiche raciale des Eressäes et plus particulièrement celle des Eressäes du Clair de Lune. Il est aussi fortement conseillé de lire la partie juridictionnelle de toutes les autres races et ethnies de Rëa.




Linillë Ciryaïrieliel - Libre


◈ Prénom : Linillë
◈ Nom : Ciryaïrieliel
◈ Sexe : Féminin
◈ Âge :  180ans minimum
◈ Date de naissance :  Bien avant l'ère des Ténèbres, il y a plus de 5000 ans.
◈ Race :  Eressäe
◈ Ethnie : Clair de Lune
◈ Origine : Eressa
◈ Alignement :  Loyal Bon
◈ Métier :  Haute Conseillère – Grande Archonte (Responsable des relations interculturelles au sein du Royaume)


Magie


Magie Psychique : Empathie.
Lire le cœur des gens est autant une bénédiction qu’une malédiction. Grâce à cet arcane magique, l’on peut vibrer au son de la passion, de la colère et des rancœurs. Pleurer sur les chagrins, les peines de cœur ou encore la solitude. Mais aussi frémir à l’amour inconditionnel, soupirer à la loyauté des êtres les plus purs. De tout cela, Linillë est comme un instrument à cordes dont les émotions pincent jusqu’à la fibre de son être. Véritable éponge, elle est l’aspect maternel du Conseil, la voix douce qui apaise et le rire chantant qui soulage les esprits du poids des responsabilités qui pèsent sur tout un chacun. Elle est, avec Baltazar Numengar, la pierre angulaire qui soude tous les Conseillers, mais aussi tous les peuples qui vivent en Azzura.

Magie élémentaire : l’Eau.


Physique


Avatar obligatoire.


Caractère


Linillë est comme le souvenir des mamans qui sommeillent en chacun de nous. Cette image chaleureuse, le réconfort des girons aux parfums de lavande et de savon, les mains douces qui chassent les cauchemars d’une caresse sur le front. La voix murmurant les comptines au soir des orages pour apaiser, le baiser sur la tempe pour sécher les larmes. Elle est la douceur incarnée, l’amour et la tendresse.
Jamais elle ne cède à la colère irraisonnée, comptant sur le bon sens de tous pour résoudre les conflits dans le calme. Dotée d’un éternel optimisme, elle voit le bon en chaque être et s’assure d’accorder son comportement aux émotions qu’elle perçoit chez ses interlocuteurs. De ce fait, elle aura développé une très forte volonté pour ne jamais céder sous le flux constant de tous ces sentiments parasites.
Mais comme toutes les mères, Linillë est sans cesse rongée par l’inquiétude, celle viscérale de voir ses enfants se perdre, se blesser ou encore périr. Qu’il s’agisse de son entourage comme de sa cité, l’angoisse perpétuelle qui l’assaille vient parfois ternir l’éclat céruléen de ses yeux. De cette peur peuvent naître quelques rares éclats de voix, aussi terribles qu’autodestructeurs. De ces crises d’hystéries (qui se comptent heureusement sur les doigts d’une main), seul l’Archimage Numengar ou son fils, Toroöh Numengar, peuvent résister au flot d’empathie s’écoulant de la Conseillère et la ramener à la raison.
(Base obligatoire à développer et personnaliser.)


Histoire


- Née d’une Haute Famille au cœur de l’île d’Eressa, elle baigna depuis toute petite dans une richesse multiculturelle longuement cultivée par ses paires tout au long des siècles. Passionnée des arts étrangers, comme des peuples, Linillë se plongea très vite dans l’étude des ethnies de tout Rëa, n’ayant de cesse de repousser toujours plus loin son apprentissage.
- Lorsque les livres ne suffirent plus à étancher sa soif, elle décida de quitter son île pour partir à la découverte du monde. Toute jeune érudite, bien décidée à mettre en pratique l’essence de ses innombrables connaissances, Linillë ne crut jamais qu’elle tomberait éperdument amoureuse du traducteur Inoe dont elle avait payé les services lors de son voyage en Usha.
- De cette union improbable naquirent deux enfants. Tout d’abord un jeune garçon puis, de nombreuses années plus tard, une adorable petite fille. L’instinct maternel de Linillë était comblé, de même que chaque aspect de sa vie : un mariage stable, une culture si riche à découvrir qu’en faire le tour lui semblait impossible. Cette vie calme dura pendant encore plusieurs années.
-  Tout bascula lorsque des tensions apparurent entre des tribus locales quetzals et les milices inoes des villages alentour. Une contestation de terrain de chasse qui suffit à faire couler le sang et prendre des propensions qui attirèrent l’attention de Linillë. Autoproclamée ambassadrice de paix, l’érudite tenta de concilier les deux peuples, entraînant sa famille dans cette aventure, persuadée que tout irait bien. Ce ne fut malheureusement pas le cas.
- Rendue veuve et portant le deuil de ses deux enfants, écroulée de chagrin, l’eressäe retourna auprès des siens. Si elle ne tenait aucune rancune sur l’incident, sachant que la seule responsable n’était personne d’autre qu’elle-même.
- Le temps passa et l’état de Linillë ne s’arrangeait pas, aussi lorsque l’appel au mariage du précédent Roi d’Azzura retentit, sa famille l’enjoint à partir pour le royaume le plus cosmopolite qui exista en Rëa.
- Rendue sur place à contrecœur, l’erressäe tomba rapidement sous le charme de la capitale mais plus encore de la jeune reine qui se montra d’une sensibilité et d’un réconfort inestimable. La naissance d’Onyria et la proclamation qui l’invita à devenir sa marraine, achevèrent d’épanouir le cœur meurtri de Linillë.


Divers


Excellent niveau RP exigé.

Lecture obligatoire de l'Histoire d'Azzura, du Royaume d'Azzura dans la partie du Continent d'Ordanie ainsi que la fiche raciale des Eressäes et plus particulièrement celle des Eressäes du Clair de Lune. Il est aussi fortement conseillé de lire les parties Croyances / Coutumes de toutes les autres races et ethnies de Rëa.